Le vent change en Sinastra... serez-vous capable d'y faire face ?
 
FAQPortailAccueilCalendrierQuestionsRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand la Lune se mêle au Sang

Aller en bas 
AuteurMessage
Zalie



Titre :
Race : Loup-garou
Age : 16

Féminin

Marié(e) à : : -
Emploi : -
Messages : 9


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Quand la Lune se mêle au Sang   Ven 19 Oct 2018 - 22:06

Zalie rentra dans la cité de sa démarche féline. Elle regarda autour d'elle d'un œil acéré et critique. Ce n'était pas le luxe à côté de son château... Elle eut un rictus dédaigneux, avant de soupirer. Sa fierté était tout ce qui lui restait... Elle regarda sa bague d'or blanc, et serra le poing. Elle glissa sa main dans sa cape, et agrippa fermement sa dague. Son arc en travers du dos, elle se sentait moins.. Vulnérable. Et puis il y avait son loup ! Elle jeta un regard plus morne sur les boutiques et les maisons. Elle était plongée dans ses pensées, lorsqu’un...Individu de race humaine et qui venait visiblement du peuple la bouscula. Zalie allait dégainé son poignard, mais l'homme avait déjà disparut dans la foule. Zalie fulminait. Le peuple ne bousculait pas une reine ! Même déchue ! Elle eut un grognement sourd et menaçant, et, tout de suite, il y eu moins de monde autour d'elle. Elle eut un sourire satisfait. Bien. Au moins, ils n'étaient pas complètement débiles ! Elle garda cependant sa dague à portée de main. On ne sait jamais... Elle leva la tête, et aperçut soudain la Lune. Mélangée avec les dernières étoiles de l'aube. Ses yeux se firent plus bestiaux qu'humains, mais rien ne bougea, et pas un poil n'apparut sur sa peau laiteuse. Elle regarda une nouvelle fois sa bague. Elle avait eut une toute nouvelle signification lors de sa transformation. Désormais, l'or blanc symbolisait la Lune, et le rubis le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaëlle

avatar

Titre : Prisonnière des Ténèbres
Race : semi-elfe
Age : 19

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
- Relectrice/correctrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1552

Compétences : ____
*Maîtrise des langues (Int) Niv-4
*Esquive + (CC) Niv-1
*Pistage (Int) Niv-5


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
35/100  (35/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Sam 20 Oct 2018 - 11:00

Nathanaëlle avait veillé toute la nuit. La veille, elle avait appris par les gardes de la cité que des malfrats se cachaient dans la forêt pour détrousser, au petit matin, les voyageurs et les marchands tentant d'entrer dans la cité. L'elfe avait proposé son aide, et traqué tous ces bandits. Il ne s'agissait en fait qu'une bande de petits brigands assez désorganisés, qui n'aurait pas pu faire beaucoup de mal et que la garde n'aurait pas eu de mal à arrêter seule. Mais ils couraient vite, très vite, et Nathanaëlle les avait poursuivis jusqu'à l'aube.
À présent, elle suivait la file des soldats qui conduisaient ces gens à leurs cellules. Tous passèrent les portes de la cité et, tandis que les gens d'armes se dirigeaient vers la prison, l'elfe s'arrêta pour considérer ses options. Elle pouvait soit rentrer chez elle et profiter d'une sieste amplement méritée, soit aller à la Taverne s'offrir un bon repas chaud.

Ou elle pouvait aller parler à cette jeune fille, à quelques pas d'elle, qui regardait en l'air et ne bougeait pas.

Nathanaëlle s'approcha de son pas feutré d'elfe, avant de s'immobiliser près de cette nouvelle arrivante. D'un ton qui se voulait cordial et accueillant, elle s'adressa à elle :


- ... Bonjour. ... Vous avez l'air égarée. Puis-je vous être d'une quelconque aide ?


Tout en dévisageant discrètement son interlocutrice, elle attendit sa réponse. Elle espérait toutefois que celle-ci ne se ferait pas trop attendre, car la semi-elfe commençait à avoir vraiment faim.

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalie



Titre :
Race : Loup-garou
Age : 16

Féminin

Marié(e) à : : -
Emploi : -
Messages : 9


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Sam 20 Oct 2018 - 11:13

La jeune fille regardait la Lune avec admiration, lorsqu'une voix la tira de ses pensées.

- ... Bonjour. ... Vous avez l'air égarée. Puis-je vous être d'une quelconque aide ?


Zalie sursauta légèrement. Même avec son ouïe sur-développée, elle ne l'avait pas entendue arriver avec ce bruit et cette foule... Elle regarda un instant la jeune femme devant elle, et lui sourit très légèrement. Elle avait l'air..Fatiguée, et affamée aussi ! Cela rappela rapidement à Zalie qu'elle mourrait de faim. Cependant elle ne lui dit pas. Elle ne voulait laisser filtrer aucune faiblesse.  
Bonjour. Je vous remercie de votre aide. Je voudrais juste savoir où je me trouve... Je viens d'arriver, et je ne connais encore rien de cette cité.
Elle regarda rapidement autour d'elle, mais ne trouvait aucun signe pour pouvoir se situer. Elle reporta toute son attention sur l'elfe devant elle. Néanmoins, était-ce vraiment une elfe ? Elle en avait l'air... Mais, ne voulant pas être impolie envers celle qui venait spontanément l'aider, elle ne rajouta rien, se contentant de la regarder avec curiosité, attendant sa réponse avec une... Sorte d'impatience. Elle espérait être loin, très loin de son comté maudit... Sinon, elle devrait encore et toujours fuir. Mais la fuite n'était pas faite pour elle ! Un éclair rapide de rage et de désespoir transperça son regard, avant qu'elle ne retrouve son regard neutre. Bon sang, mais quand retrouverait-elle une vie normale !? Probablement jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volcome

avatar

Titre : Guérisseur des causes perdues
Race : Humain
Age : 28

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 66

Compétences : ____
*Emprise Physique (Int) Niv-5
*Maîtrise des langues (Int) Niv-3
*Dressage (Int) Niv-2


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
23/100  (23/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
17/100  (17/100)
Intelligence / Intuition (Int):
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Dim 21 Oct 2018 - 14:46

Une fois de plus le guérisseur s’était retrouvé sans le sou. Mais l’automne avait décidé d’être chaud et l’air de la nuit était agréable. Il était donc monté sur les toits pour y passer une nuit à la belle étoile. Il avait trouvé un coin fort agréable à la jonction de trois toits contre un chemin tiède non loin des portes de la ville. Il avait enfilé son pull et tiré sa capuche et s’était servi de son sac comme d’un oreiller. Il s’était endormi rapidement. Son sommeil avait été lourd. Et malgré l’endroit peu confortable il avait eu un sommeil réparateur.

Il fut réveillé à l’aube. Il était encore très tôt la lune et les étoiles étaient encore visibles dans le ciel. Mais en contrebas dans la rue les gens étaient déjà nombreux. La vie des commerçants commençait tôt dans la cité. Volcome se pencha du toit pour voir ce qui se tramait dans la rue. La vie des bandits commençait tôt également. Il vit une bande de malfrats menottes aux mains emmenés par des gardes vers la prison de la cité. Derrière il vit la demi-elfe qu’il avait souvent croisée de loin dans les rues de la cité sans jamais savoir qui elle était réellement. Elle avait dû participer à l’arrestation des bandits. Elle semblait fatiguée. Mais elle s’arrêta quand même auprès d’une jeune fille qui semblait égarée dans la rue. Sans aucun doute pour lui offrir son aide. Ce n’était pas la première fois qu’il voyait cette demi-elfe agir de la sorte.

Il observa la scène quelques minutes. C’était une chose passionnante que de voir le petit monde d’en bas s’affairer à ses activités de si bonne heure. Et il voulait savoir où la demi-elfe allait emmener la nouvelle venue. Quelque chose chez cette jeune fille l’intriguait. Elle était différente mais il n’aurait pas su dire pourquoi. Elle avait quelque chose de très animal. Il voulait en savoir plus.

Mais il ne voulait surtout pas l’effrayer ni la faire fuir. Alors il resta tapi sur son toit à observer les deux jeunes femmes en contrebas. Il avait l’impression d’être un voyeur et cela le dérangea un instant. Il était en conflit avec lui-même. Peut-être ferait-il mieux de lâcher l’affaire, ou alors de descendre et d’aller voir de plus près.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarion

avatar

Titre : Elfe de l'Hiver
Race : Elfe Telerin
Age : 20

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 321

Compétences : ____
*Esquive + (CC) Niv-3
*Maîtrise dague (CC) Niv-3
*Télékinésie (Int) Niv-4


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
30/100  (30/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Jeu 25 Oct 2018 - 15:46

- Personne de sensé n'oserait acheter une telle horreur. Vous les faites pousser dans les marécages du coin ou quoi ?!

Anarion était - comme souvent - d'une humeur massacrante. Avant même que les premières lueurs de l'aube ne commencent à poindre, il avait rencontré une fée - qu'Eru les jette toutes dans le grand Vide ! - qui avait osé prétendre que son peuple comprenait mieux la magie de la nature que les elfes. Le débat s'était très vite envenimé, et cette petite peste lui avait jeté une malédiction. Bon, d'accord, c'était lui qui avait commencé... quiconque voudrait trouver la fée n'aurait qu'à suivre le sol gelé et les hurlements du blizzard qui la pourchassait. En même temps, elle était insupportable, à faire sa maline en agitant ses cheveux blonds et ses ailes bleu ciel ! Mais ce n'était pas une raison pour lui avoir infligé ça. Lui avait le droit d'embêter les autres, et pas l'inverse. Pendant presque quatre heures il était resté prostré dans un coin de rue en vomissant des crapauds, avant que son estomac ne soit assez calmé pour pouvoir ingurgiter le remède qu'il s'était préparé.
Et voilà qu'il était coincé avec ce paysan stupide qui voulait lui vendre des légumes tous fripés et grisâtres. Après quelques minutes passées à faire monter la tension, il tourna les talons après avoir promis au bouseux qu'il reviendrait geler ses récoltes dès qu'il en aurait l'occasion. Il n'allait pas vraiment le faire, bien sûr, mais ce n'était pas l'envie qui lui en manquait. Les humains ne valaient pas mieux que les fées. Quel bande de crétins ! Comme les nains, d'ailleurs. Ces stupides nabots arrogants. Et les lutins, n'en parlons pas ! Pas assez de matière grise pour remplir un dé à coudre. Pfff ! Tous des abrutis.

Il en était là de ses réflexions, égrenant sa litanie d'insultes totalement gratuites et injustifiée - mais tellement agréable - envers les autres peuples, lorsque Fëanor lui sauta depuis un toit voisin sur les épaules. Les renards de feu étaient plus petits que les renards normaux, mais il n'était tout de même pas un poids plume; or peu importaient les essais de son maître, il adorait se lover sur ses épaules.
Bah... au fond, Anarion n'en était pas mécontent. L'animal lui offrait un réconfort paisible, et le lien qu'ils partagaient, bien qu'encore tout récent, était déjà puissant. Sans compter que la capacité qu'avait Fëanor de devenir un pur esprit de feu était plutôt utile en cas de rencontre inopportune... ou de basses températures, aussi.

Cela lui permit de faire passer le volume de ses vociférations de grognements cinglants à marmonnements inaudibles. Et probablement aussi de ne pas se faire entendre par les deux jeunes femmes.
La première, il la reconnut tout de suite. Nathanaëlle était toujours fidèle à elle-même, fière et belle. La jeune femme qui lui faisait face correspondait sans nul doute à ces adjectifs, mais d'une manière plus distante. Une beauté étrange, fascinante, et une fierté visible à des kilomètres. Ses yeux d'elfes lui permirent de saisir l'éclat de plusieurs rubis sur des bijoux qu'elle portait et qui étaient de toute évidence de somptueuse facture. Sa curiosité s'anima instantanément. Si son demi-millénaire d'existence lui avait appris quelque chose, c'était bien à savoir différencier les humains des races qui leurs ressemblaient; or cette jouvencelle était rien moins qu'humaine. Changeur de forme, spectre, sorcière, loup-garou, ange, démon ou vampire - liste non exhaustive - ?

Il s'approcha encore jusqu'à se retrouver à une dizaine de mètres des jeunes femmes. Quelque chose dans cette inconnue, outre son aura indescriptible, le troublait. Elle lui semblait étrangement familière...

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalie



Titre :
Race : Loup-garou
Age : 16

Féminin

Marié(e) à : : -
Emploi : -
Messages : 9


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Lun 29 Oct 2018 - 16:11

Zalie attendait la réponse de l'elfe, perdue dans ses pensées. Serait-elle suffisamment loin de ses poursuivants ? En tout cas, ce serait son nouveau foyer. Loin de tout. Oublier. Juste cela c'était trop demander ? Pourquoi le destin s’acharnait-il ainsi sur elle ? Elle poussa un soupir, et son regard devint triste. Sa sœur lui aurait dit d'oublier ses soucis un instant, en faisant la course sur leur magnifiques destriers ! Mais sa sœur était partie... En fumée... Tout comme ses parents. Et Zalie avait dû la remplacer sur le trône. Comme si elle était assez digne de cet honneur ! Remplacez sa sœur ?! Elle redressa les épaules, désireuse d'oublier un instant sa vie misérable pour paraître juste... Juste quoi au fait ? Elle n'en savait rien. La seule chose qu'elle savait, c'est qu'il ne lui restait plus que sa fierté et sa louve. D'ailleurs, celle-ci, au plus profond d'elle-même, poussait des grognements sourds en attendant son heure...
Elle eut un petit soupir. A cause de cette louve et du feu, elle avait perdu ses magnifiques yeux couleur océan. Océan bleu profond... A la place, des yeux ambrés peu originaux les avaient remplacés. Lui rapelant, chaque fois qu'elle voyait son visage, les tourments de son passé.

Elle en était là de ses réflexions, lorsqu'un regard sur sa nuque la fit frissonner légèrement. Elle tourna un peu la tête, et chercha cet...individu du regard. Elle détestait qu'on la fixe. Cependant elle ne dit rien. Il était logique que, dans cette foule colorée, quelqu'un ait l'idée de la fixer ! Elle eut soudain peur. Une peur traître, qui s’insinue lentement mais sûrement. Et si la personne qui la fixait la reconnaissait ? Devrait-elle fuir encore ? Ou...La tuer ? Son regard se fit sombre. Elle savait que, si le besoin se faisait sentir, elle le ferait.

Elle eut un soupir lorsqu'elle sentit un deuxième regard se poser sur elle. Cependant, elle ne réagit pas plus. Elle se contenta de prendre la garde de son poignard. Ce poignard lui avait été offert par son père. Il était d'argent pour la lame, et de bronze pour la garde. Son père lui avait dit qu'il lui venait de son propre père. Et q'une princesse devait toujours avoir une lame sur elle. Des diamants étaient incrustés sur la garde de bronze, faisant un effet magnifique. Des gravures sur le pommeau de sa dague venait compléter sa cruelle beauté. Elles représentaient le sceau de sa famille, et les initiales de son grand-père, R.K... Zalie eut un étrange sourire, avant de diriger son regard sur l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaëlle

avatar

Titre : Prisonnière des Ténèbres
Race : semi-elfe
Age : 19

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
- Relectrice/correctrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1552

Compétences : ____
*Maîtrise des langues (Int) Niv-4
*Esquive + (CC) Niv-1
*Pistage (Int) Niv-5


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
35/100  (35/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Mar 30 Oct 2018 - 19:23

Nathanaëlle avait entendu approcher Volcome, elle aussi. Elle comprit cependant, en suivant la direction du regard de la jeune fille, que quelqu'un d'autre les avait rejoints.
La semi-elfe remarqua vite la main de la jeune fille qui se glissait sur le manche de sa dague. Lentement, calmement, la guerrière posa sa main gantée sur celle de Zalie et lui offrit un sourire rassurant.


- ... Vous êtes à Sinastra, et personne ici ne vous veut du mal. Le jeune homme perché là-haut elle désigna Volcome du menton est curieux, rien de plus. Quant à l'autre ...

Elle se retourna, curieuse de découvrir la personne qui avait mis la nouvelle venue dans un tel état d'anxiété. Cette personne devait être bien impressionnante ... Nathanaëlle dut se retenir pour ne pas laisser échapper un petit rire. Anarion ? Anarion lui avait fait peur ?

En y réfléchissant bien, c'était assez compréhensible. Il arborait toujours un air hautain, sa haute stature d'elfe lui permettait de dominer la foule et il avait, ce jour-là, l'air particulièrement mal embouché. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'une inconnue le prenne pour quelqu'un de patibulaire, voire de dangereux.

À force de voir d'autres aspects de sa personnalité, la semi-elfe avait oublié l'effet que produisait son ami sur ceux qui ne le connaissaient pas.


- ... Quant à l'autre, reprit-elle, c'est un ami. Il ne vous fera pas de mal non plus.

Elle lâcha la main de Zalie pour lui signifier qu'elle ne lui voulait aucun mal, avant de la gratifier d'un clin d'oeil complice.

- ... En revanche, la patrouille n'aime pas tellement que l'on se serve d'une arme dans les rues de la cité. Alors vous feriez mieux de vous détendre et de me dire ce que vous cherchez ici. Ainsi, je pourrai peut-être vous aider ...

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalie



Titre :
Race : Loup-garou
Age : 16

Féminin

Marié(e) à : : -
Emploi : -
Messages : 9


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Jeu 22 Nov 2018 - 18:48

Zalie eut un regard légèrement offusqué lorsque la jeune fille lui dit avec un air rassurant et en lui tenant la main :

- ... Vous êtes à Sinastra, et personne ici ne vous veut du mal. Le jeune homme perché là-haut Elle lui montra l'homme en question d'un mouvement du menton. est curieux, rien de plus. Quant à l'autre ...
L'elfe se retourna, et lui dit encore, avec une moue légèrement amusée.

- ... Quant à l'autre, c'est un ami. Il ne vous fera pas de mal non plus.
Zalie lui jeta un regard légèrement offusqué. Elle ne craignait ni l'un ni l'autre ! Sous sa forme de louve, elle pouvait probablmeent les tuer tout deux en l'espace de quelques secondes... Sa louve, au fond d'elle, grogna pour montrer son approbation. Elle n'avait qu'une envie, faire surface et faire couler des ruisseaux de sang... Elle retira rapidement cette pensée de son esprit, légèrement troublée, mais la jeune femme continua, en retirant sa main.


- ... En revanche, la patrouille n'aime pas tellement que l'on se serve d'une arme dans les rues de la cité. Alors vous feriez mieux de vous détendre et de me dire ce que vous cherchez ici. Ainsi, je pourrai peut-être vous aider ...
Elle lui jeta un regard agacée. Elle ne pouvait se séparer de ses armes. Elle les touchaient souvent, même si c'était juste pour vérifier qu'elles étaient toujours là. Sans cela, elle se sentait...Nue. Il était hors de question qu'elle marche dans cette ville inconnue sans ses armes ! Certes elle avait sa louve, mais celle-ci était un peu trop...Incontrôlable. Elle réfléchit un instant. De quoi avait-elle besoin ? De ma sœur... Cette pensée frappa son esprit comme la foudre, et elle retint ses larmes à grand peine. Les souvenirs étaient encore trop durs pour qu'elle commence à y repenser. Elle souffla un instant, avant de déclarer, d'une voix ferme, malgré son vacillement mental.


-Je n'ai pas peur d'eux. Répondit-elle avec un reniflement dédaigneux. Je ne sais pas vraiment où aller. Je ne connais pas cette ville, alors je m'excuse si de temps en temps, ma main effleure... Ma dague. Ma dague ne sert que pour le corps à corps, l'arc, lui, je m'en sert autrement. Si je voulais achever leur vie, je l'aurais fait avec mon arc.
Elle mentait effrontément. Si elle lançait sa dague, elle réussirait à transpercer le cœur du jeune homme sur le toit. Elle s'imagina un instant sortir sa dague, la lancer dans le cœur du garçon, avant de dégainer son arc en une fraction de seconde, tirer dans le cœur de l'autre jeune homme, tout aussi indiscret à écouter sa conversation, avant de s'enfuir en jetant un regard triomphant à la jeune elfe. Cette idée la tenta un instant, avant qu'elle ne l'abandonne. Elle n'était pas venue ici pour se faire à nouveau pourchasser jusqu'à sa mort...

Bref. A part ça, désolée mais je ne sais pas ce que je recherche exactement.
Peut-être la paix... Elle eut un discret soupire, avant de regarder à nouveau l'elfe avec tranquillité, presque avec flegme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarion

avatar

Titre : Elfe de l'Hiver
Race : Elfe Telerin
Age : 20

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 321

Compétences : ____
*Esquive + (CC) Niv-3
*Maîtrise dague (CC) Niv-3
*Télékinésie (Int) Niv-4


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
30/100  (30/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Dim 25 Nov 2018 - 21:39

Cette... femme était vraiment étrange. Il y avait dans chacun de ses actes et au fond de ses yeux une agressivité et une sauvagerie qu'il n'appréciait pas du tout, et il n'aimait pas l'idée que Nathanaëlle lui parle seule. Non pas qu'elle soit incapable de se défendre seule, bien sûr, mais il n'empêche qu'il n'aimait pas l'idée.
Cela étant, la semi-elfe se débrouillait bien mieux avec l'étrangère que lui-même ne l'aurait jamais fait. De toute évidence elle cherchait à l'aider en se montrant patiente, ouverte et de bon conseil.
Il regarda en hauteur, mais il ne put voir l'homme dont elles parlaient ; cependant le ton égal avec lequel Nathanaëlle en parlait laissait présager qu'il n'était pas une menace pour elle et donc, du moins l'espérait-il, pour lui. Il savait que les deux femmes l'avait repérées, ce qui indiquait bien qu'elles n'étaient pas humaines, mais il resta là où il était. Il s'agissait d'une attraction qui ne pouvait manquer de donner à sa journée catastrophique un nouveau tournant. Il tendit l'oreille, curieux d'entendre l'étrange étrangère répondre.


-Je n'ai pas peur d'eux. Je ne sais pas vraiment où aller. Je ne connais pas cette ville, alors je m'excuse si de temps en temps, ma main effleure... Ma dague. Ma dague ne sert que pour le corps à corps, l'arc, lui, je m'en sert autrement. Si je voulais achever leur vie, je l'aurais fait avec mon arc.

Ah oui ? Ainsi donc elle n'avait pas peur de lui, et de surcroît elle pensait pouvoir le tuer sans problème. Une telle provocation - car c'en était une pour lui - ne pouvait être ignorée. Tandis que l'orgueilleuse finissait son discours, il s'avança jusqu'à se retrouver assez près pour parler mais assez éloigné pour avoir le temps de contre-attaquer en cas d'offensive, aussi rapide soit-elle.

- Vous semblez bien au fait des diverses manière d'ôter une vie, demoiselle, dit-il avant que Nathanaëlle ait pu en placer une. Mais je vous rassure, vous n'êtes pas la seule ici.

Il avait dit tout cela avec un sourire sardonique et une posture décontractée, mais son cerveau, comme toujours dans ces situations, tournait en surrégime. Il analysait tout ce qui l'entourait - les points d'eau, la position du soleil, la force du vent et évidemment le physique de sa potentielle ennemie - et sa main, nonchalamment passée dans sa ceinture, était prête à saisir sa dague. Des siècles de combats lui avaient donné des réflexes fulgurants, d'autant plus qu'avec sa fâcheuse propension à énerver les autres il se battait souvent. Mais il avait passé une mauvaise journée, et il s'était trouvé un exutoire.

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaëlle

avatar

Titre : Prisonnière des Ténèbres
Race : semi-elfe
Age : 19

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
- Relectrice/correctrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1552

Compétences : ____
*Maîtrise des langues (Int) Niv-4
*Esquive + (CC) Niv-1
*Pistage (Int) Niv-5


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
35/100  (35/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Lun 26 Nov 2018 - 14:29

Nathanaëlle fronça les sourcils. Anarion venait de prendre part à une conversation sans y avoir été invité, ce qui était extrêmement impoli et de fait fort surprenant de sa part. Et son ton comme ses mots n'étaient pas des plus bienveillants ...
La jeune elfe connaissait la fierté de son ami, assez pour comprendre que la nouvelle venue l'avait sûrement offensé. Mais la provoquer n'était pas une solution, surtout tant qu'elle se tenait ainsi sur la défensive.

La guerrière posa la main sur le bras d'Anarion et l'écarta de quelques pas d'un geste bienveillant mais ferme. Elle se plaça ensuite entre lui et la nouvelle, et fixa cette dernière dans les yeux.


- ... Je me doute qu'il ne vous font pas peur, mais vous aurez bientôt des raisons de les craindre si vous les provoquez de la sorte.

Le regard de l'elfe s'adoucit et son ton se fit moins tranchant.

- ... Je sais ce que vous pensez. Vous considérez le monde entier comme une menace, et vous êtes prête à faire ce qu'il faut pour défendre votre vie. Je peux le comprendre, j'étais comme vous à mon arrivée ici. Mais je vous assure que dans cette cité vous n'aurez rien à craindre tant que vous resterez dans les lieux fréquentables ou en ma compagnie.

Elle souligna cette dernière phrase d'un regard appuyé à Anarion, afin de lui signifier clairement qu'elle lui était destinée.
Nathanaëlle ignorait pourquoi son ami se comportait aussi étrangement aujourd'hui, mais elle n'avait pas l'intention de le laisser s'interposer entre elle et la nouvelle venue.

La semi-elfe sentait comme un lien entre elle et la jeune fille, comme un devoir ou une responsabilité envers elle. Cette jeune fille lui ressemblait tellement, elle ne pouvait pas ne pas l'aider.  


- Nous serions plus à l'aise autour d'une tasse de thé, et d'une assiette remplie si le cœur vous en dit. Que diriez-vous d'aller à la taverne ?

__________________________________________


Dernière édition par Nathanaëlle le Mer 9 Jan 2019 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalie



Titre :
Race : Loup-garou
Age : 16

Féminin

Marié(e) à : : -
Emploi : -
Messages : 9


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
0/0  (0/0)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
0/0  (0/0)
Intelligence / Intuition (Int):
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Lun 17 Déc 2018 - 17:53

Le regard de la jeune fille se durcit lorsqu'elle vit l'un des deux inconnus s'avancer vers les deux jeunes femmes, et pour compliquer encore plus les choses, lui parler... Sa louve émit un grondement sourd, et elle posa ses mains sur son ventre pour l'inciter au calme.

- Vous semblez bien au fait des diverses manière d'ôter une vie, demoiselle. Mais je vous rassure, vous n'êtes pas la seule ici.

Elle le jaugea d'un regard, analysant tout avec la froideur d'un guerrier guettant sa prochaine victime. Elle souffla d'un air légèrement dédaigneux, mais ne répliqua pas, attendant  avec un amusement froid la réponse de l'elfe, qui ne se fit pas tarder ! La jeune femme en face d'elle fronça les sourcils, et posa une main sur le bras du gêneur. Elle se mit entre deux, et fixa Zalie. Celle-ci eut une moue agacée lorsque l'elfe lui parla d'un ton dur.

- ... Je me doute qu'il ne vous font pas peur, mais vous aurez bientôt des raisons de les craindre si vous les provoquez de la sorte.
Elle se radoucit, et rajouta, sous le regard courroucé de la Reine Déchue.
- ... Je sais ce que vous pensez. Vous considérez le monde entier comme une menace, et vous êtes prête à faire ce qu'il faut pour défendre votre vie. Je peux le comprendre, j'étais comme vous à mon arrivée ici. Mais je vous assure que dans cette cité vous n'aurez rien à craindre tant que vous resterez dans les lieux fréquentables ou en ma compagnie.

Zalie se détendit légèrement, et ses traits se firent moins durs. Elle se permit un léger sourire, et décida alors d'ignorer cet individu si dérangeant. De plus, le ton de son interlocutrice invitait à la joie et à la gentillesse, si bien que la jeune fille rendit les armes, malgré le mécontentement de sa louve. Et puis, d'un certain côté, cette inconnue lui rappelait le côté tendre de sa chère sœur, cet aspect de son caractère qu'elle aimait tant... Elle allait parler, mais la jeune elfe continua, et Zalie n'osa pas l'interrompre.

- Nous serions plus à l'aise autour d'une tasse de thé, et d'une assiette remplie si le cœur vous en dit. Que diriez-vous d'aller à la taverne ?

La jeune femme réfléchit un instant. En effet, ce n'était pas une mauvaise idée... Elle n'avait pas mangée depuis plusieurs jours, car, pendant sa fuite, se nourrir elle n'était pas aisé. Elle était restée pendant presque tout le trajet sous sa forme animal, et n'avait nourrit que son corps bestial. Sa louve eut un grognement de satisfaction en se rappelant son dernier repas, une magnifique biche. Mais d'un autre côté... La taverne ?! Le peuple s'y bousculait ! Elle tergiversa un instant, avant de se décider. Zalie hocha la tête, et lui répondit, en contenant le soulagement dans sa voix.

-En effet ce n'est pas une mauvaise idée... Je vous suivrai avec joie ! Je n'ai pas mangée depuis plusieurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaëlle

avatar

Titre : Prisonnière des Ténèbres
Race : semi-elfe
Age : 19

Féminin

Marié(e) à : : -

Rôle : ____
- Administratrice
- Relectrice/correctrice
Emploi : ____
-Journaliste

Messages : 1552

Compétences : ____
*Maîtrise des langues (Int) Niv-4
*Esquive + (CC) Niv-1
*Pistage (Int) Niv-5


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
35/100  (35/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
33/100  (33/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Mar 8 Jan 2019 - 0:57

- ... À la bonne heure !

La jeune elfe avait craint que cette conversation ne trouve d'issue que dans la violence. Heureusement, la faim était toujours la plus forte des motivations ...
La question, à présent, était de savoir comment désamorcer la situation. Car si la nouvelle venue semblait s'être calmée, Nathanaëlle doutait qu'Anarion en reste là. Quant à Volcome, elle peinait toujours à comprendre les raisons de sa présence.


Que faire alors ? Fallait-il laisser les garçons régler leurs comptes avec la jeune fille, au risque de voir la situation dégénérer ? S'impliquer dans une querelle qui n'était pas la sienne en risquant compromettre son amitié (?) avec Anarion ? Agir ? Rester simple spectatrice ?

La guerrière soupira. Au fond d'elle, elle savait très bien que son choix était fait. Elle n'avait pas même hésité une seconde. Avant de se poser la question, elle en connaissait déjà la réponse. Et comme d'habitude, elle risquait de regretter de s'être embarquée là-dedans. Elle en ressortirait probablement épuisée, emplie de sentiments contradictoires et délestée de quelques pièces d'or. Et aussi fière, heureuse et riche d'une nouvelle amie. Mais épuisée quand même.

Ah, vraiment, fallait-il qu'elle ait un drôle de caractère pour faire toujours les choix qu'elle savait les plus compliqués ! Quand d'autres se seraient contentés de rester en retrait pour voir ce qu'il allait se passer, Nathanaëlle avait décidé de s'impliquer. De ne choisir aucun camp, mais de jouer les médiatrices afin que la nouvelle arrivante ne démarre pas son séjour à Sinastra avec un ennemi. Mieux, la semi-elfe espérait qu'Anarion et la nouvelle pourraient apprendre à se connaître et, pourquoi pas, devenir amis. Ou en tout cas être en assez bon terme pour ne pas se taper dessus à chaque fois qu'ils se croiseraient.

La jeune fille fit s'éloigna de quelques pas sur l'allée principale vers la Taverne, dans la direction opposée des portes. Puis elle se retourna pour inviter les autres à la suivre.


- ... Alors allons-y ! Suivez-moi, la Taverne est toute proche. Elle se tourna vers son ami.... Te joindras-tu à nous ? Puis, au troisième larron : Il y a de la place pour vous aussi, Volcome. Si vous avez faim, je vous invite.  

Sur ces mots, elle leur tourna le dos une fois de plus et reprit son chemin. Elle espérait sincèrement que tous la suivraient.

__________________________________________


Dernière édition par Nathanaëlle le Mer 9 Jan 2019 - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anarion

avatar

Titre : Elfe de l'Hiver
Race : Elfe Telerin
Age : 20

Masculin

Marié(e) à : : -
Messages : 321

Compétences : ____
*Esquive + (CC) Niv-3
*Maîtrise dague (CC) Niv-3
*Télékinésie (Int) Niv-4


Feuille de personnage
Corps-à-Corps / Défence (CC):
30/100  (30/100)
Tir / Dextérité (Tir/Dex):
20/100  (20/100)
Intelligence / Intuition (Int):
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   Mar 8 Jan 2019 - 23:05

Finalement, Anarion s'amusait bien. Certes, il n'était pas près d'oublier cette fée de malheur, mais la curiosité l'avait détourné de ses griefs et il avait finalement fini par se détendre. Puis l'étrangère l'avait offensé, et il était tout de suite monté sur ses grands chevaux ; mais sans surprises, Nathanaëlle avait apaisé le conflit, qui sans cela aurait pu très mal finir, et maintenant il était curieux de voir comment tout cela allait finir. Si la semi-elfe les avait tous deux calmés, il demeurait dans l'air une tension certaine. En tous cas, lui était tendu comme la corde d'un arc. Si quelqu'un faisait un mouvement trop brusque ou laissait tomber quelque chose de bruyant, il risquait d'avoir un réflexe malheureux ; et c'est ce qui emporta sa décision quand à la question de Nathanaëlle.

D'un côté, il n'était pas prudent - certains auraient même dit que ce n'était pas sage - de rester en compagnie de cette inconnue dangereuse et susceptible. Ensuite, il était évident que Nathanaëlle aurait préféré qu'il la laisse gérer la situation sans envenimer les choses, et il n'avait pas envie de la contrarier. Et enfin, il avait d'autres choses de prévues.

Et pourtant... cette tension, qu'il ressentait dans chacun des muscles de son corps, n'était pas normale. Il n'avait pas, d'ordinaire, les sens en telle alerte seulement parce que quelqu'un se montrait mystérieux et hautain. Or l'instinct d'un elfe est presque infaillible : donc il s'agissait bien d'une créature dangereuse, et il voulait en savoir plus.

En outre...

Il était certain d'avoir déjà croisé quelqu'un qui lui ressemblait. Bon sang, c'était rageant ! Il devait garder ce visage sous les yeux jusqu'à ce que la mémoire lui revienne. Avec cinq cents ans de données, il avait parfois un peu du mal à sortir un élément.

Ce fut donc, une fois encore, la curiosité qui dicta sa réponse.


- Je t'accompagne. Un bon repas est toujours agréable ; en revanche il va de soi que je le paierai de ma poche. Je te suis; j'ai quelque chose à faire avant.

Il s'avança vers la noble femme. Noble, c'était évident. Maintient, port de tête, menton arrogant et regard de haut : cette jeune fille était de toute évidence issue d'une grande famille. Ce fut pourquoi, repoussant son instinct qui faisait battre son cœur, il s'inclina profondément devant elle à la manière des humains : une jambe en avant, un bras croisé sur la poitrine. Il aurait été encore plus élégant de lui baiser la main, mais d'une il n'était pas assez curieux pour ça, et de deux il n'était pas sûr que la noble n'ait pas un geste nerveux, comme par exemple tenter de lui arracher la main.

- Je vous prie de me pardonner pour mon irruption malvenue et mon sarcasme. Je me nomme Anarion Curufinwë, elfe telerin, pour vous servir ; et je vous souhaite la bienvenue en cette cité.

Ce discours n'était pas dicté seulement par la politesse. Il l'était en majeure partie, mais il y avait également une once de curiosité. Il voulait voir comment la... demoiselle allait réagir. Si demoiselle c'est bien ce qu'elle était... elle ne pouvait être un ange, déjà. L'agressivité qui l'animait ne pouvait être provoquée par un être céleste. Inversement, s'il s'était agi d'un démon, il aurait déjà tiré sa dague. Spectre... non, elle semblait définitivement ancrée dans ce monde. Elle était entièrement humanoïde, bien qu'il n'ait jamais vu d'humaine avec de tels yeux. Il considéra les options restantes, attendant la réponse de l'étrangère avant de suivre Nathanaëlle.

__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la Lune se mêle au Sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la Lune se mêle au Sang
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» Quand le sang se livre de lui-même jusqu'au prédateur.
» Yule et lune de sang!
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» [Résolu] Pierre lune ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sinastra :: Les Portes de Sinastra :: Présentation des membres-
Sauter vers: